marie gaspaMarie Gaspa
Comédienne, auteur, chorégraphe.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde »
Mahatma Gandhi

Premier cri le 7 juillet 1981 à Montauban, Marie mettra assez tôt le pied à l’étrier, comme ses parents aiment à le raconter, lors de soirées de fêtes où elle montait, à peine sortie de ses couches, sur la table pour danser.
La scène c’est plus tard qu’elle y fait un galop d’essai, en option théâtre au lycée Bellevue d’Albi où l’écriture collective est déjà à son gout. Puis à Toulouse en option Théâtre de la Fac du Mirail, trainant ses guêtres dans le collectif Mix’art Myrys.
Ce n’est qu’après avoir découvert lors d’un voyage en Inde les fêtes de Ganesh et les rituels d’ablutions sur le Gange, qu’elle saute le pas en bouclant ses valises tarnaises pour se lancer à la recherche des formes théâtrales issues du Sud de la France. Marie  suivra à Nice des études d’Arts, mention Arts du Spectacle. Elle y choisi la section Théâtre qui lui permet également d’explorer musique et danse. Tout en y découvrant une option ethnologie-sociologie qui la replonge dans son voyage en Inde aux échos encore si prégnants.
En parallèle de ses études à la fac elle participera à des événements du collectif d’artistes « les Diables bleus » où elle renouera avec un amour de jeunesse : la danse africaine, lors d’un voyage au Burkina Faso pour un stage de percussion et danse traditionnelle.
En 2004 elle suivra la licence professionnelle "Acteurs Sud" sous la direction de Claude Alranq et participera à la création de l'association Pebrin' qui deviendra plus tard le Théâtre des Origines.

Depuis elle n'a de cesse de s'interroger sur l'aspect chorégraphique de la restauration des rituels saisonniers.
A la fois les oreilles et le rythme de la compagnie Marie travaille, entre autres, en lien étroit avec les différents musiciens qui jalonnent le parcours des créations du Théâtre des Origines.
A la fois jongleuse de feu au sein de la Joyeuse Gravité et forte de son expérience de professeur d'occitan au collège pendant 5 ans, Marie développe un art dans l'espace public à la rencontre de la danse, du feu et des traditions populaires.

 

Maude Tornare
Chargée de Porduction.

Née en 1980, en région lyonnaise, Maude grandit avec une maman qui travaille dans le milieu culturelle et un papa qui la trimbale dès son plus jeune âge dans les festivals de théâtre de rue.
Après un bac Littéraire elle décide de suivre un DEUST Métiers de la Culture/Administration de la culture à Limoges. Après l'obtention du diplôme et une année de recherche d'emploi dans son secteur, elle décide alors de faire une demande de stage au Pôle Cirque de Nexon. Elle fait donc un stage en billetterie au Festival La Route du cirque. Suite à ce dernier les deux co-directeurs la contactent et lui disent « nous coproduisons une jeune cie de cirque qui cherche une chargée de production. On te prévient c'est peut-être un cadeau empoisonné ! ». Peu importe Maude répond par la positive et voilà comment elle débute son métier de chargée de production en 2004.

Après avoir travaillé essentiellement avec des compagnies de cirque contemporain (Nushka, Lonely Circus, Dare d'art, La Faux Populaire, L'Enjoliveur) pendant  près de 13 ans elle se tourne également vers des compagnies de théâtre de rue, comme la Cie Tu Dépaases la borne et le collectif Les Frères Locomotive.
Et récemment Maude découvre le Théâtre des origines et part pour une nouvelle aventure collective !

perrine alranq Perrine Alranq
Comédienne, auteur, chercheuse.

« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à monter à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide »

Née le 14 Juin 1980 à Montpellier, d'une famille militante occitane par son père et d'une famille d'immigrés italiens par sa mère, Perrine a vécu sa petite enfance à Pézenas sous le signe du Carnaval ascendant Poulain. Elle poussera ensuite pendant plus de 10 ans à la capitale mais aussi dans les banlieues du Val-de-Marne où elle arpentera les cités sur sa mobylette !
En 1997 elle revient « au pays » où elle commence son parcours artistique au sein du Teatre de la Carriera. Ses premières expériences théâtrales l'amènent à se former au sein des mouvements d'éducation populaire et c'est à partir de là que Perrine travaille à inventer des formes artistiques et culturelles engagées pour l'émancipation sociale et culturelle des communautés.
Sa formation universitaire, elle la construit en lien avec ses engagements de femme, de mère, d'artiste et de militante. Titulaire d'une licence pro « Acteurs Sud » en 2004 et d'un Master 2 « Direction artistique de projets culturels » en 2008 Perrine ne cessera de chercher une voie qui lie ses aspirations profondes.
Elle se formera et travaillera, notamment au CIRDOC pendant 4 ans, à développer des actions culturelles issues du Patrimoine Culturel Immatériel dans la volonté de défendre les droits culturels des communautés.
Artistiquement Perrine se tournera vers le burlesque à travers le clown et le bouffon pour faire naître un espace de liberté contestataire et jouer dans la farce du monde à travers l'acte poétique.
Quand elle crée, avec ses compagnons de route, le Théâtre des Origines elle s'engage alors à  réinventer des spectacles-rituels permettant l'émancipation sociale et politique par la construction de codes culturels collectifs. Ces rituels elle les souhaitera de plus en plus ancrés dans un artivisme féministe et écologique.
Ses compagnons du Théâtre des Origines diront d'elle qu'« Elle souffle dans les bronches de l'immobilisme pour rebondir dans l'imaginaire grâce à la création. »

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter